Anja Niemi : Darlene & Me

août 4 | Photographie

Voici la nouvelle série photographique de l’incroyable Anja Niemi. Art and Facts avait déjà consacré un article à cette artiste norvégienne amoureuse des autoportraits teintés d’humour et de fragilité.

Dans Darlene & Me, Anja poursuit son esthétique cinématographique qui n’est pas sans rappeler le talent de David Lynch. Ses compositions sont perfectionnées dans les moindres détails et comme toujours Anja endosse des rôles : Darlene & Me dépeint deux femmes, photographiées ensemble dans le conflit, dans l’agonie ou le confort. Les deux femmes sont sont la même personne. Cette série «a commencé avec le contenu d’une valise de 1959, qui m’a laissé penser à la relation que nous entretenons avec nous-mêmes», raconte la photographe. Cette valise appartenait à une conseillère de beauté nommée Darlene et contenait des échantillons de maquillage, des brochures et les recettes provenant de ses ventes. «La plupart des échantillons semblaient êtres intactes, mais il y avait des traces de ses doigts dans deux rouge à lèvres», détaille l’artiste. «En Août 1960 Darlene a vendu un pot de liquide beauté et de la laque pour cheveux, tous les deux lui appartenait. Après cela, elle n’a plus fait plus de ventes. L’affaire m’a laissé avec un sentiment d’échec de la tentative d’une femme vers la réussite».  Sans surprise, la femme qu’a imaginé Anja Niemi est devenu le seul caractère de sa série. «Isolée dans une maison du désert californien, j’ai pris des morceaux de Darlene pour raconter l’histoire de mes personnages fictifs : celle d’une relation complexe avec elle-même».

Pour relire l’article consacré à Anja Niemi et découvrir ses autres séries photographiques : Anja Niemi : autoportraits de femmes désespérées

+ Anja Niemi

www.anjaniemiphotography.com

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »