Choi Xooang

Cabinet de curiosités

décembre 24 | Focus

Une sélection macabre sous forme de cabinet de curiosités morbide concocté pour alimenter vos merveilleux cauchemars. La laideur (où la beauté pour qui sait voir) inspire de nombreux artistes affectionnant tout type de médiums.

Architecture. Le restaurant Hueso, situé à Guadalajara au Mexique, offre un décor surprenant. Ignacio Cadena a rénové une vieille demeure des années quarante qu’il a entièrement décoré avec des os. Plus de 10 000 crânes, fémurs, humérus… ont servi à décorer cet antre de l’horreur.

Mode. Margaux Lange, créatrice américaine, confectionne d’étonnants bijoux avec des morceaux de poupée Barbie. Dans un style complètement malsain, le créateur de mode, basé en Islande, Sruli Recht a découpé chirurgicalement une tranche de peau de son propre ventre pour créer cet anneau d’un goût très douteux. Le morceau de peau, avec les cheveux encore attachés, est monté sur un anneau en or 24 carats. Prix : 350.000 €. L’art atteint certaines limites dans ce cas précis.

Design. Gregoire De Lafforest, architecte d’intérieur et designer de formation développe ses propres projets d’architecture intérieure et de mobilier. Réalisée par les Ateliers Seewhy, cette Cage Archibird est unclin d’œil aux cabinets de curiosités. «L’idée était de développer une cage dont la forme casserait les codes classiques. Faire en sorte de l’intégrer dans l’habitat en la mixant à une console. La connexion entre la cage et les cloches de verre fait référence à ces oiseaux empaillés qui prennent ici vie. L’oiseau est mis en scène comme dans un décor de théâtre. Par ses matériaux purs elle donne une vision idéale de la nature».

Illustration. L’artiste brésilien Fábio Magalhães réalise des peintures à l’huile hyperréalistes et cauchemardesques. Il utilise l’imagerie de parties de corps étouffés dans des sacs en plastique.

Sculpture. L’un des maîtres en matière de réalisation macabre est sans conteste Ron Mueck. Ses sculptures reproduisent le corps humain dans ses plus minutieux détails. Il distille un univers où la déchéance de corps obèses et vieillissants est accentuée dans leur anormalité. Dans la même mouvance, Sam Jinks créé des sculptures d’hommes et de femmes saisissants de réalisme. L’artiste chinoise Zhu Tian surprend avec sa paire d’escarpins couleur chair en gel de silice entièrement recouverte de cheveux humains…

Citons également Jonathan Payne, Federico Carbajal, Andreas Scheiger ou encore Kate MacDowell qui s’illustre avec génie cette sélection tout en volume.

Enfin, le cabinet de curiosité s’anime en photographie avec Danil Golovkin, Raffaello De Vito, Millicent HailesMariell Amélie, Jon Jacobsen, Emile Barret et Nicholas Scarpinato.

 

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »