Choi Xooang

Choi Xooang : fascination

octobre 9 | Volume

Bouche bée. Voici l’effet que produit les sculptures déroutantes de Choi Xooang. Envoutantes, ses oeuvres ne laissent pas indifférent. Entre répulsion et fascination, son travail remarquable de précision est chargé de questions existentielles. Les corps déchirés, mutilés révèlent la profonde préoccupation de l’artiste coréen pour la psychologie contemporaine et la condition humaine victime de ses excès. Ses oeuvres ne sont pas sans rappeler les extraordinaires sculptures de Ron Mueck. Un travail à la fois hyperréaliste et surnaturel aux personnages mutants semblants tout droit sortis de l’enfer.

Choi Xooang avait déjà fait l’objet d’un focus sur le Cabinet de curiosités.

+ Choi Xooang

+ Facebook

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »