Daniele del Nero

Daniele del Nero : ville fantomatique

mars 4 | Volume

Fascination devant la putréfaction. Dans After Effects, Daniele del Nero a créé entièrement une ville fantomatique. Mode opératoire ? Une série de maquettes architecturales construites avec du papier noir. Les vieux bâtiments abandonnés recouverts de farine donnent à l’artiste un travail post-apocalyptique où la moisissure et la décomposition sont sublimées. « Mon but est de parler du sens du temps et le destin de la planète après l’espèce humaine », confie le designer italien.

+ Daniele del Nero

www.danieledelnero.com

© Art and Facts

Autres articles

« »