David Cata

David Cata, à fleur de peau

octobre 13 | Photographie

Le travail de David Catá s’exprime dans la photographie, la vidéo, la peinture et la sculpture. Principale thématique : la mémoire. Il explore la relation éphémère entre notre passé et l’avenir, ainsi que notre lien indissoluble avec le monde qui nous entoure. L’artiste espagnol utilise le pissenlit dans la série Déjame Volar. Cette fleur est une métaphore de la mémoire de ceux qui nous ont quitté et la douleur ressentie quand ils se sont envolés.

A travers la série A flor de piel, l’artiste livre un journal autobiographique en utilisant son corps pour écrire l’histoire de sa vie. En effet, Cata réalise une performance artistique. Il coud sur ses paumes les portraits des personnes qui lui sont chères. Une auto-torture de visages gravés dans la peau. Preuve que les relations que l’ont a avec les autres laissent des traces indélébiles. Rien ne s’oublie, tout est cousu dans notre mémoire.

 

 

+ David Cata

+ www.davidcata.com

+ Facebook, Twitter & Vimeo

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »