Elizabeth Gadd

Elizabeth Gadd : paysages en exil

février 14 | Photographie

Romantisme et mélancolie, le voyage photographique d’Elizabeth Gadd propose un exaltant exil. Paysages à couper le souffle, minimalisme des compositions, simples et efficaces, les clichés de cette jeune artiste transportent dans un rêve spleenant. Elle réalise ainsi des autoportraits teintés de solitude avec pour toile de fond l’Islande ou encore le Canada.

Elizabeth Gadd a commencé la photographie en 2007. La passion pour cet art grandissant, elle décide en 2010 de sortir de sa zone de confort et de prendre un auto-portrait tous les jours pendant un an. À l’issue de ce projet 365, elle poursuit la pratique de la photo.

+ Elizabeth Gadd

www.elizabethgadd.com

+ Facebook, Instagram & Flickr

Julie Baquet © Art and Facts 

Autres articles

« »