Erika Sanada et ses monstres

juillet 17 | Volume

Monstres à la fois hideux et attachants, les sculptures en céramique d’Erika Sanada étonnent. Oiseaux et rats à deux têtes, chiens aux canines acérées, les créatures imaginaires de l’artiste japonaise impressionnent par leur hyper réalisme.

Elle travaille et vit à San Francisco où elle a notamment été maquilleuse studio pour le cinéma. Une compétence qui se ressent dans les détails de chaque sculpture. Les créatures, sorties tout droit de l’esprit torturé de la créatrice, lui permettent de réaliser dans cette série intitulée « Odd Things » une introspection. «J’exprime mon âme sensible : l’amertume face à mon enfance et mes angoisses constantes». Erika Sanada libère les monstres de son enfance solitaire où elle regardait des films surnaturels afin «d’échapper à la réalité». Ses créatures effrayantes lui permettent alors de faire face à ses angoisses : «Elles représentent mon côté sombre, mon esprit tordu».

+ Expositions

Jusqu’au 26 juillet 2014 « Odd Things: Overcoming » @ Roscoe Ceramic Gallery, Oakland.

Du 27 novembre au 31 décembre @ Antler Gallery, Portland.

 

+ Erika Sanada

www.erikasanada.com

Facebook

Behance

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »