Gregor Gaida : extase sculpturale

juin 2 | Volume

Vision extatique devant les sculptures figuratives de Gregor Gaida. L’artiste polonais basé en Allemagne est irrémédiablement attiré par le corps humain. «Chaque geste, chaque position du corps peut être considéré comme faisant partie du début ou de la fin d’une grande histoire», explique-t-il à propose de ses œuvres conceptuelles. «L’image que je créé vacille entre attraction et répulsion».

L’expression hyperréaliste de ses pièces est mise en exergue dans des actes agressifs ou émotionnels de l’humanité. Il puise son inspiration dans les photos qui circulent dans les médias. «La plupart sont de nature politique, en particulier la guerre et la violence. Pourtant, je ne veux pas référer à mes œuvres une valeur politique. Je ne suis pas intéressé par des commentaires sur les questions d’actualité ou les discours de critique sociale».

+ Gregor Gaida

www.gregor-gaida.de

© Art and Facts

Autres articles

« »