Ibeyi : mystique soul musique

août 9 | Multimédia / Art vivant

Découverte musicale et vidéo de la semaine : Ibeyi. Les jumelles de 19 ans réitèrent dans le mysticisme avec leur dernier clip sorti le 7 août intitulé «River». Un contraste glauque saisissant avec leur style musical teinté de soul, de chamanisme Björkien et de sonorités tribales.

Naomi et Lisa-Kainde Diaz apparaissent ainsi dans un clip glauque, quasi mortuaire, à la beauté hypnotique. Réalisé par Ed Morris, les sistas se montrent sous l’eau, noyées, alternants l’une et l’autre leurs voix envoutantes.

Conçue en une seule prise, la vidéo est un hommage à la déesse de la rivière Oshun. Elle est le symbole de la sensualité, de la féminité et de l’amour dans la religion originaire des caraïbes : la Santeria. Cette croyance, issue de la Yoruba est la preuve que ce choix de titre n’est pas anodin. Les deux sœurs sont originaires de Cuba, pays où Oshun est la sainte patronne. Le nom du groupe, Ibeyi, qui signifie «jumelle» en Yoruba, porte aussi le poids d’un décès. Le père des deux talentueuses compositrices et interprètes était le percussionniste cubain Angá Diaz du Buena Vista Social Club (entre autres).

Le talent s’est donc transmis de génération en génération. Elles viennent de signer chez XL Recordings le label de Radiohead, Sigur Rós et Gorillaz ! Un EP 4 titres est en cours avec un premier single sorti le 23 juin au titre évocateur «Oya». Encore un ode à la déesse de la rivière puisque qu’Oya n’est autre que la sœur d’Oshun. Le clip était lui également mystique : une vidéo organique tout en transparence.

 

 

 

+ Ibeyi

+ www.ibeyi.fr

+ Facebook

 

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »