Interview – Les yeux de Geoffrey Guillin

décembre 1 | Interviews

Un coup de crayon certain, un univers singulier et des portraits colorés à la fois enfantins et surréalistes aux yeux toujours hypnotiques. Les dessins captivants de Geoffrey Guillin sont exposés jusqu’au 11 janvier 2015 à La Passerelle à Paris. L’occasion pour Art and Facts d’interviewer cet artiste illustrateur inspiré des années 1900.

 

Art and Facts : Quel est votre parcours artistique ?

Geoffrey Guillin : J’ai commencé à dessiner vers 14/15 ans. Déjà des portraits… Mais mon univers n’était pas bien défini. Suite à la disparition d’un proche, j’ai arrêté le dessin pendant 10 ans. La reprise s’est effectuée en 2008 où j’ai commencé à inventer des visages, des portraits imaginaires…

A&F : Qu’est-ce qui vous inspire, vous influence ?

G.G : En premier je dirai toute la période 1900/1930 ! Et artistiquement : Erté, Alphonse Mucha, Jacques Henri Lartigue, et la peinture du Symbolisme… Après, mes proches, les rencontres du quotidien m’inspirent tant également… Musicalement: Goldfrapp, Hurts, Mylène Farmer, Barbara, Edith Piaf…

A&F : Votre travail artistique et notamment mis en valeur par des personnages avec de grands yeux. Qu’est ce que cette partie du visage représente pour vous ?

G.G : On dit que le regard est le miroir de l’âme… Les yeux me fascinent, ils évoquent tant d’émotion et d’énergie. Un regard nous trouble nous transporte nous effraye ou assure. J’aime croiser les regards, leur sourire et j’avoue parfois les provoquer.

A&F : Des personnages aux traits à la fois enfantins et surréalistes. 

G.G : Oui, car je suis encore un enfant quand je «gribouille».

 

A&F : Ils sont inspirés de votre imaginaire et de la réalité. Justement, quel est votre processus créatif ?

G.G : Mon univers est un mélange des deux : des créations personnelles de mon imaginaire et des portraits de personnes réelles à qui je donne ma vision tout en conservant les caractéristiques personnelles et en restant fidèle à leur personnalité!

A&F : Vous exposez jusqu’au 11 janvier 2015 à La Passerelle à Paris, qu’il y aura-t-il à découvrir de Geoffrey Guillin ?

G.G : Une large sélection de mon univers : des portraits de femmes, d’hommes, d’enfants, d’animaux et des illustrations !

A&F : Des projets à venir après cette exposition ?

G.G : Oui avec mon ami photographe Mitia Esthevenin, nous travaillons sur un projet artistique où nous mêlons nos univers. A découvrir sur Facebook « Eutexie Project ». Un grand projet d’exposition pour 2016 autour d’une très belle histoire. Patience… Et toujours des réalisations de portraits dans le cadre de commandes personnelles.

+ Geoffrey Guillin

www.geoffreyguillin.com

+ Facebook

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »