Mark Ryden

Mark Ryden : perversions bucoliques

juin 10 | Illustration

En alliant les thématiques de la culture pop avec celles des vieux maîtres du XVIIIème et du XIXème siècle, Mark Ryden a forgé son propre style. Résolument singulier, il brouille les frontières traditionnelles de l’art.

Dans les années 90, il attire l’attention avec un tout nouveau genre de peinture : le « Surréalisme Pop » ou « Lowbrow art ». Sur le tableau de chasse du maître du kitsch pervers : les pochettes de Love in an Elevator d’Aerosmith ou encore Dangerous de Michael Jackson.

Dans ses paysages bucoliques aux tons pastel, le morbide est roi. L’innocence de l’enfance se mêle à de sombres pensées dans un monde psychédélique aux exubérances baroques. Mark Ryden est la rencontre entre Tim Burton et Jeff Koons. Un univers délirant et terriblement monstrueux.

+ Mark Ryden

www.markryden.com

 © Art and Facts

 

Autres articles

« »