Mélanie Gaydos : beauté haute-couture atypique

juillet 25 | Mode

Elle est à l’opposé des canons de beautés habituels. Avec sa tête rasée et son visage déformé, Mélanie Gaydos est un alien dans le monde des modèles de haute-couture. Elle est née avec une maladie appelée la dysplasie ectodermique. Un trouble génétique rare qui affecte les cheveux, les dents, les ongles, les pores, les tissus de la peau et la formation de l’os. Ne voulant pas être limitée par son trouble, elle s’efforce de vivre ses aspirations à devenir un modèle. Son rêve devient réalité lorsque par un heureux hasard, un photographe qu’elle admire accepte de la photographier. La jeune femme, originaire du Connecticut, est ensuite repérée par le groupe de métal industriel allemand Rammstein où elle apparaît pour un de leur clip vidéo. Elle pose depuis professionnellement pour plusieurs photographes en Europe et aux Etats-Unis.

En refusant de laisser vivre les jugements face à son physique estimé « laid », Mélanie est la preuve d’un changement de mœurs. «J’ai toujours été très consciente de qui je suis. Je n’ai pas d’autre choix», confie la jeune américaine au Daily Beast.

Mélanie Gaydos est une égérie à part entière. Elle démontre qu’il est possible de sortir du carcan de la mode aux stéréotypes téléphonés. Son corps est sublimé dans des photographies et des compostions de qualité. Au delà du talent de ce qui osent la mettre en valeur, elle maitrise l’art de la pose et transpire une émotion rare. Il est facile d’être fasciné devant cette jeune femme. Attention cependant à ne pas en faire une bête de foire. Il s’agit de voir au delà des dictats de la société afin de découvrir la beauté. 

 

 

 

+ Mélanie Gaydos 

Tumblr et Facebook

 

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »