Akatre

Noir, c’est noir

mars 20 | Focus

A l’extrémité de la gamme chromatique, #000000 est boudé dans les prémisses de l’histoire de l’art. Pour cause ? La difficulté de l’obtenir. Cette non-couleur comme aimait la définir Léonard de Vinci, symbolisait la mélancolie en peinture notamment chez les Romantiques. Mais le noir prend réellement son essor avec Malevitch et son fameux Carré noir. C’est à Pierre Soulages que revient les lauriers puisque considéré comme le maître en la matière. Il consacre son art au noir comme source de recherche et d’expérimentation inépuisable. Peintre mono-pigmentaire, l’enjeu pour lui est la lumière émise par un seul pigment traité dans des conditions toujours différentes. Ses Outrenoirs sont d’ailleurs exposés à l’École polytechnique fédérale de Lausanne jusqu’au 23 avril dans « Noir, c’est noir ? ».

Couleur des enfers

Aujourd’hui source d’inspiration des photographes, peintres, stylistes et illustrateurs, le noir persiste d’être affublé d’une étiquette pessimiste. Couleur du deuil sans espoir par excellence, il est associé dans l’inconscience collective à l’affliction ou encore au malheur. Nombre d’expressions le confirme comme : « broyer du noir », « les idées noires », « bête noire »… Même les écoliers anglais appellent le « black monday » le lundi de la rentrée des classes et pour poursuivre avec une référence ancienne, les romains marquaient d’une pierre noire les jours néfastes.

« Comme un rien sans possibilités, comme un rien mort après la mort du soleil, comme un silence éternel, sans avenir, sans l’espérance même d’un avenir« , Kandinsky, le néant est pourtant a contrario le symbole de la fécondité dans l’Egypte ancienne ou en Afrique du Nord.

Couleur du Yin féminin, symbole des ténèbres et couleur des enfers, cet étendard de la culture rock n’est pas étonnant. Couleur associée au style gothique, dark ou encore érigée dans le culture métal, le noir passe du deuil au symbole contestataire ! Alors qu’en novembre dernier le punk fêtait ses 40 bougies et que l’année 2016 fut une hécatombe musicale, le rock est-il réellement mort ? A en croire les défilés de mode, la culture rock associée au noir a encore de beaux jours devant elle. Kris Van Assche, directeur artistique de Dior depuis le départ d’Hedi Slimane, a électrisé les salons du Grand Palais pour la collection automne-hiver 2017. Une ligne en hommage aux Sex Pistols et dont l’inspiration a été puisée dans la new wave, les rave party et les peintures hyper réalistes de Dan Witz.

Art and Facts vous invite à vous immerger de noir avec cette sélection de 23 artistes résolument inspirés par les ténèbres !

Avec : AkatreHedi SlimanMacabre GadgetMathias SternerPierre SoulagesRick OwensVéronique BranquinhoMarc JacobsHochburg DesignJuha ArvidDiorDaniel Seung LeeIsabella VacchiNicholas Alan Cope, BrioniDan WitzDmitry AgeevMustafa SabbaghSimon SchubertNicolas BrunetFloryan Varennes et Levi Van Veluw

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »