Drifting © Olivier Valsecchi

Olivier Valsecchi : corps à la dérive

février 3 | Photographie

Certaines séries photographiques provoquent un effet instantané qui s’imprime durablement sur la rétine. Olivier Valsecchi a su recréer une émotion rare : celle d’être ébahi devant une photo comme devant une monumentale peinture de Delacroix bousculé par la foule du musée du Louvre. Dans Drifting, il nous livre une magistrale démonstration de la beauté universelle et intemporelle. Le classicisme des clichés, la maitrise des poses et le travail impeccable de la lumière font de Drifting une petite gifle simple et efficace. Révélé en 2010 pour sa série Dust, ce photographe toulousain a bien fait de troquer sa carrière de musicien pour celle de photographe. 

+ Olivier Valsecchi

www.oliviervalsecchi.com

+ Facebook

Julie Baquet © Art and Facts 

Autres articles

« »