Tyler Thrasher

Tyler Thrasher : la mort cristallisée

février 10 | Volume

Les curiosités de la nature comme fil rouge de ses inspirations. Tyler Thrasher sublime la mort dans la cristallisation d’insectes qu’il collecte pour les transformer. Une boite de pandore à la fois morbide et magique que l’artiste expose dans son cabinet de curiosités. A la fois illustrateur et photographe, il fait grandir des cristaux sur des crânes, des insectes, des papillons et des fleurs. Un lien fort de vie après la mort pour ce Frankenstein amoureux de la faune et de la flore qui utilise la synthèse de cristal comme médium artistique.

Un art instinctif : « Chaque appels, que ce soit un murmure léger ou un hurlement terrible qui me réveille au milieu de la nuit, je leur réponds ». « Mon travail a toujours été porté sur les éléments naturels et microscopiques qui nous entourent, l’appel de la nature, et surtout, l’importance de la curiosité et de l’expérimentation », résume Tyler Thrasher. 

+ Tyler Thrasher

www.tylerthrasher.com 

+ Facebook & Instagram

Julie Baquet © Art and Facts

Autres articles

« »